Le 1er livre des Cuistots est enfin là

5 pays, 5 chefs, 5 histoires remarquables

et près de 70 recettes réunies dans 256 pages

Couverture et intérieur du livre de cuisine

Sortie le 5 septembre aux Editions de la Martinière. 29€
Dans votre librairie préférée et sur

5 chefs vous livrent leur histoire

Découvrez le parcours unique de Fariza, Rashid, Bishnu, Sarah et Faaeq qui avant de venir en France étaient cuisiniers, militaires, bouchers…

Un jour, leur vie a basculé. Pour fuir la guerre, la répression politique, les kidnappings, etc,  ils ont tout abandonné et se sont lancés sur la route de l’exil pour n’arriver en France qu’après un long périple souvent douloureux.

C’est cette vie « avant la France » et ce parcours hors du commun qu’ils ont accepté de vous raconter dans ce livre.

Près de 70 recettes de cuisine du monde

Sholeh Zard d’Iran, Masu Ko Jhol du Népal, Foul Medames de Syrie, Doro Wat d’Ethiopie ou encore Hingalsh de Tchétchénie…Dans ce livre, nos chefs partagent avec vous une soixantaine de recettes salées et sucrées de leur pays, 100% authentiques et vraiment originales.

Toutes les recettes sont facilement réalisables à la maison et ne requièrent que peu de produits exotiques. Et les végétarien(nes) ne seront pas en reste puisque la majorité des recettes est sans viande 🙂

Découvrez les influences et traditions de chaque cuisine

Vous ne connaissez pas (encore) les cuisines de nos chefs ? Pas d’inquiétude, on vous explique tout dans ce livre, du rôle central de « l’injera », une galette de farine de teff éthiopienne, aux influences slaves et d’Asie centrale dans la cuisine tchétchène.

Berbéré, tahiné, sirop de grenade, riz battu, fenugrec… vous serez très vite incollables sur les ingrédients incontournables de ces cuisines.

« Mon père était souvent en déplacement pour son travail. Sur le chemin du retour, il s’arrêtait entre Damas et Homs dans une boutique dont les spécialités étaient le künefe et le halawet el-jeben. Il en ramenait pour nous mais aussi pour les voisins. Dans mes souvenirs, ces gâteaux que j’adore sont profondément liés à la joie de retrouver mon père, au plaisir de ces sucreries mais aussi au retour de la voiture familiale que j’attendais avec impatience pour pouvoir conduire »

Faaeq AL Mhana, cuisinier syrien

Suivez notre aventure !

Recevez notre actu et ne manquez pas nos prochains événements